Soigner ses jambes lourdes grâce à la cure thermale

Une pathologie veineuse chronique, à savoir une mauvaise circulation du sang dans les veines, se traduit par une sensation de jambes lourdes, de varices, de chaleur et de fatigue sur la partie basse du corps. Cette sensation des jambes lourdes s'accompagne parfois de crampes, de picotements ou d'œdèmes.

L'hygiène de vie (tabac, prise de poids, manque d'activité physique), l'héritage génétique ou encore la grossesse peuvent causer ces tracas que l'on retrouve le plus souvent chez les femmes. On parle de jambes lourdes lorsque les membres inférieurs paraissent pesants, tendus et très sensibles à la fatigue. Ces sensations touchent essentiellement les mollets par rapport aux cuisses.

Certains moments facteurs accentuent cette impression : rester longuement debout, la température qui augmente, pour les femmes, les jours précédant les règles...

Pourquoi la cure thermale soulage-t-elle les jambes lourdes ?

La médecine traditionnelle propose un traitement particulièrement douloureux et contraignant. La cure thermale offre un soin efficace et durable sans douleur. Plus la maladie est prise en main rapidement et plus l'eau thermale peut agir. Par ailleurs, au cours de la cure, des conseils sont donnés en termes de diététique, d'activité physique et de solutions de contention (bas et chaussettes).

La cure thermale permet de :

  • soulager la douleur,
  • apaiser les sensations de gêne (fourmillements, crampes, œdèmes),
  • diminuer la prise de médicaments,
  • reprendre une activité physique,
  • maîtriser son poids,
  • apprendre à gérer son stress.

Découvrez 4 idées reçues sur la cure thermale

Le traitement des jambes lourdes par l'eau thermale

Accompagné par un thérapeute et un diététicien, le curiste bénéficiera d'un traitement externe basé sur des massages à l'eau tiède (27/29°C) et sur une activité physique aquatique, par exemple la marche dans des couloirs d'eau à contre-courant pour stimuler le retour veineux.

Pour soulager ses jambes lourdes, le curiste pourra se détendre dans un bain classique ou en immersion, dynamiser son corps avec une douche à jet et reprendre à son rythme le sport dans un couloir de marche aquatique. Il poursuivra son traitement par des massages locaux pour un drainage manuel du sang, des pulvérisations, des compresses d'eau thermale ainsi que des cataplasmes de boue.

Tous ces soins permettent de s'assouplir, de dégonfler et de diminuer la douleur au niveau des jambes. La cure est également souvent associée à un suivi rhumatologique ou gynécologique.

L'étude Therm et Veine

Lancée en 2008 par le Professeur Carpentier, l'étude Therm et Veine a prouvé que le traitement thermal des patients atteints de pathologie veineuse chronique augmentait la qualité de vie des curistes et entraînait une diminution de la consommation de soins avec des effets qui restent significatifs au bout d'un an. En savoir plus sur l'étude

Stations spécialisées : Barbotan-les-Thermes, Jonzac, Luxeuil-les-Bains

6 mois après la cure, 3 curistes sur 4 ressentent moins de lourdeurs de jambes.